toggle
Accueil Publications Kennedy Le Temps de l'Amérique
plus minus gleich

 

kennedy_gerald_olivier

Gérald OLIVIER

 

Kennedy, le temps de l'Amérique

 

À l'occasion du cinquantenaire de l'assassinat du président des États-Unis le 22 novembre 1963, Gérald Olivier publie Kennedy, le temps de l'Amérique (1), un nouvel ouvrage sur la vie politique américaine qu'il connaît bien pour avoir été durant plusieurs années le correspondant de Valeurs Actuelles dans cette partie du monde.

La disparition brutale du président John Kennedy a bouleversé l’Amérique et choqué le monde. Elle a laissé un vide qui n'est toujours pas comblé.

Pourquoi ? D’abord, parce que la mort de Kennedy a mis fin à un rêve, le rêve d’une Amérique unie et généreuse au service de la liberté. Ensuite, parce que ce jour-là, l’Amérique a perdu son innocence, passant du rêve au cauchemar. Enfin, parce qu’en quelques années, John et Jackie Kennedy avaient conquis l’Amérique et séduit la terre entière.

Par leur charme, leur élégance, et leurs actes, ils incarnaient une nouvelle façon de faire de la politique.

Habité par un mélange d’idéalisme et de réalisme, de détermination et d’ambition, Kennedy a présenté à ses concitoyens des défis quelquefois utopiques, qu’ils ont relevés avec enthousiasme : remporter la Guerre froide, supprimer la terreur nucléaire, envoyer un homme sur la Lune, œuvrer pour la paix mondiale, accorder une vraie égalité aux Noirs, aider les nouveaux pays indépendants en Afrique et en Asie…

Brièvement alors, l’Amérique a illuminé le monde par sa jeunesse, sa fraicheur, son enthousiasme. Jamais elle ne fut aussi puissante, ni aussi admirée, enviée et copiée.

Voici Le temps de l’Amérique, un temps où rien ne semblait impossible aux États-Unis.

---

(1)Editions Jean Picollec, novembre 2013.

 

Rechercher