toggle
Accueil Publications L’Espagne de Juan carlos
plus minus gleich

 

 

 

l'espagne-de-juan-carlos-michel-faure

Michel FAURE

L’Espagne de Juan carlos

Pauvre et isolée avant-hier, affichant une croissance insolente hier, l’Espagne fonce aujourd’hui vers un avenir incertain.

 

Vieille monarchie peuplée de Républicains qui vénèrent leur roi, l’Espagne démocratique ne cesse de surprendre ses voisins en déclin.

Evolution rapide des mœurs, renaissance culturelle, modernisation de son industrie, redécouverte de l’Amérique latine… le tableau est séduisant. Toutefois, ce n’est peut-être qu’un trompe l’œil.


Histoire : l’Espagne n’a toujours pas soldé les comptes de la guerre civile.


Unité nationale : elle est remise en cause par les particularismes locaux, en particulier par les succès économiques et l’essor culturel de régions dont l’autonomie s’apparente à une forme d’indépendance.


Sécurité : attisant ces particularismes, des mouvements terroristes comme l’ETA poursuivent une lutte sanglante qui perturbe l’action des gouvernements successifs et menace la construction européenne.


Alternance politique : au sein et en marge de la gauche et de la droite se profilent et se manifestent des forces extrêmes qui animent un débat politique violent.
Amoureux mais lucide, Michel Faure décrit avec rigueur et talent les Trente Glorieuses de l’Espagne. Il propose à ses lecteurs un voyage passionnant et instructif au delà des Pyrénées.

 

------------------------------------------
Perrin, 2008, 276 p., 19, 50 €

 

Rechercher