toggle
Accueil Publications Le capitalisme contre le monde
plus minus gleich

 le-capitalisme-contre-le-monde-emile-malletEmile MALET

Le capitalisme contre le monde

Dans sa phase d’économie politique, le capitalisme est né et a pu se développer dans le sillage des Lumières et de la démocratie : les biens sont progressivement devenus abondants, la grande pauvreté a régressé en maints endroits et l’industrialisation a connu un boom extraordinaire au XIXe siècle.

En devenant un outil financier de plus en plus sophistiqué, en se délestant de sa dimension sociale, en laissant l’argent-roi assurer une suprématie totale sur les sociétés civiles, en biologisant les esprits et les comportements avec des technologies attrape-tout et réductrices de civilisation, le capitalisme s’est retrouvé contre le monde... Et aujourd’hui, dans un contexte de grave crise financière, le capitalisme va jusqu’à fragiliser la mondialisation au risque d’en casser l’essor et les ressorts.
Cet essai recense toutes les scories sociales, culturelles, sanitaires, économiques, politiques et consuméristes d’un monde sans qualités. Chez nous et chez nos voisins, au nord comme au sud, la révolte gronde parmi les nouvelles générations, et déjà apparaissent des retours de flamme identitaires, protectionnistes, nationalistes et xénophobes. Comment en sortir, en limitant la casse économique et le désordre politique ? Le développement durable apparaît comme une chance, le réenchantement du social comme une injonction et le retour du politique comme un impératif de bon aloi. Après la chute du mur de Berlin, en 1989, la chute contemporaine du mur de l’argent peut augurer de nouvelles clairières au XXIe siècle.

--------------------------------------------------------------
Éditions du Cerf, 2009, 260 pages - 24 euros


 

Rechercher