toggle
Accueil Prix
plus minus gleich
LAUREATS DU PRIX DE LA PRESSE DIPLOMATIQUE
2008 - Bruno RIPOCHE (Ouest France)

bruno-ripocheBruno Ripoche a reçu le Prix de la Presse diplomatique 2008 pour sa couverture des élections américaines, dans le quotidien et sur le site ouestfrance.fr.A travers lui, l’Association de la presse diplomatique française entend également saluer l’existence d’une rubrique internationale de qualité dans un quotidien régional. Ce prix, décerné chaque année par le comité de l’APDF, est destiné à récompenser un journaliste titulaire de la carte de presse professionnelle pour son travail sur un sujet de l’actualité internationale.D’un montant de 2 000 euros, le prix a été remis au Quai d’Orsay par le président de l’Association, Bruno Fanucchi (Le Parisien), en présence du ministre des Affaires étrangères et européennes Bernard Kouchner.Retraçant à grands traits la carrière du lauréatn le président a déclaré : "Sorti diplômé de l’école supérieure de journalisme de Lille, en 1988, tu as fait tes premières classes comme localier en Vendée. Puis tu es rapidement parti à l’aventure en t’installant plusieurs années en Turquie, où tu as rencontré ton épouse Gamze. Avant de retrouver la Bretagne, puis d’intégrer il y a dix ans à Rennes le service politique de Ouest-France, cher à notre ami Joseph, mon prédécesseur à la tête de la Presse diplomatique. Attiré par le Nouveau Monde, où très jeune tu avais déjà fait un stage de plusieurs mois à Atlanta, tu es reparti plusieurs fois pour suivre les élections américaines, dont l’élection historique de Barack Obama."remise-prix-2008-bruno-ripoche

 
2007 - Indalecio ALVAREZ (AFP)

Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes, a remis lundi 21 janvier 2008 dans les salons du Quai d’Orsay le Prix de la Presse diplomatique décerné jeudi 29 novembre 2007, dans les salons du restaurant "Chez Françoise",à notre confrère de l’AFP Indelacio Alvarez. Bruno Fanucchi, le président de l’Association, a salué le lauréat en ces ALVAREZ_02termes : "L’Argentin est un Italien qui parle espagnol, se comporte comme un Anglais et rêve d’être Français", dit un proverbe de ton pays natal. Ce rêve, tu l’as réalisé en devenant français en 2001 alors que tu étais pour l’AFP en poste à Londres, après l’avoir été à Washington, puis en épousant Pauline, une charmante Française que nous connaissons bien puisque c’est une de nos consoeurs de Challenges. Après avoir suivi les cours de l’Alliance française de Buenos Aires et passé le diplôme de journalisme de l’Université catholique argentine, c’est à Paris que tu as poursuivi tes études à Sciences-Po. Et c’est à Paris que tu as commencé dans le métier, comme reporter et photographe au Journal du Dimanche et à Paris-Match, avant de collaborer à d’autres magazines comme Le Point et Le Nouvel-Observateur, puis de rejoindre en 2003 la "cellule diplomatique" de l’AFP qui suit ce ministère au quotidien ." Ce prix, d’un montant de 2 000 euros, "est destiné à couronner la meilleure couverture de sujets de politique internationale (articles d’éclairage ou d’analyse, enquêtes ou reportages) réalisés par un journaliste titulaire de la carte de presse professionnelle".Les lauréats précédents ont été Lorraine Millot de Libération (1998), Isabelle Lasserre du Figaro (1999), Catherine Monnet de RFI (2000), Marc Epstein de l’Express (2001), Charles Enderlin de France 2 (2002), Yves Clarisse de Reuters France (2003), Natalie Nougayrède du Monde (2004), Laurent d’Ersu de La Croix (2005), Olivier Ravanello de TF1 (2006)

 

 

Remise du Prix de la Presse diplomatique 2007 dans les Salons du Quai d’Orsay le 21 janvier 2008.

 

remise-prix-2007-Indalecio-ALVAREZ


Le ministre des Affaire étrangères Bernard Kouchner remet à Indelacio Alvarez la médaille gravée à son nom

et le président Bruno Fanucchi remet à ce dernier le chèque de 2.000 euros accompagnant le Prix.

 

 

 

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 5 sur 10

Rechercher