toggle
Accueil
plus minus gleich
2015

DECES DE THOMAS SCHREIBER, ANCIEN DE RFI, DU MONDE ET DE L'EXPRESS

 

alt


Journaliste à RFI, Le Monde et L’Express, Thomas Schreiber, membre de l'Association de la Presse diplomatique depuis 1972, est mort le 28 janvier 2015. Arrivé en France à l’âge de vingt-ans, il était né le 18 mars 1929 à Budapest.


Dans ses mémoires, publiées en 2010 sous le titre J’ai choisi la France (Éditions France-Empire), il raconte cet épisode de sa vie. Arrivé en France le 7 mai 1949, gare de l’Est à Paris avec seulement 10 francs suisses en poche, il pense se rendre aux États-Unis. En fait, il restera à Paris, jouant du piano dans les caves du Quartier latin pour gagner sa vie avant de devenir le journaliste spécialiste des pays de l'Est que toute la profession appréciait.

Il commence une carrière de journaliste à Radio Free Europe, puis au service international de la Radio diffusion française, qui deviendra RFI.

En 1956, il est l’envoyé spécial de la radio, de l’Express et du Monde en Hongrie au moment du soulèvement contre l’occupation soviétique. Il assiste à l’écrasement de la révolution par les chars de l’armée rouge et participe au rapatriement en France du photographe Jean-Pierre Pedrazzini mortellement blessé.

Pendant plus de cinquante ans, il parcourt toute l’Europe centrale et balkanique, rencontre ses dirigeants dont le maréchal Tito ou le cardinal Mindszenty, analyse les changements qui annoncent le grand bouleversement de 1989 et la chute de l’empire soviétique. Pour la Documentation française, il dirige une collection consacrée aux pays de l’Est.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur la politique française à l’Est, sur l’Albanie, la Hongrie, la Yougoslavie et l’Union soviétique. Il a publié Les actions de la France à l’Est depuis 1920 (L’Harmattan), Le secrétaire général (Belfond), Enver Hodja, le sultan rouge (Lattès), La Hongrie ou la transition pacifique (Le Monde/La Découverte), La Yougoslavie de Tito (Presses de la Cité).

Après sa retraite de RFI, il a fait profiter de ses connaissances les jeunes recrues de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan où il était professeur associé. Il fut également un proche collaborateur de Robert Schuman.


 


LA PRESSE DIPLOMATIQUE A EXPRIME SA SOLIDARITE

AUX VICTIMES DE L'ATTENTAT CONTRE "CHARLIE HEBDO"

 
 "Nous condamnons fermement l’attentat terroriste perpétré ce mercredi 7 janvier 2014 contre le siège de Charlie Hebdo et qui a coûté la vie à au moins 12 personnes, journalistes et policiers, sans compter d’autres victimes.

 Journalistes professionnels réunis dans diverses associations, nous réaffirmons notre attachement indéfectible à la liberté d’expression et de pensée sans laquelle toute vie en société et toute démocratie sont impossibles.

 Nous tenons à exprimer notre soutien à Charlie Hebdo, aux familles et aux proches des victimes touchées par cet acte ignoble. Il ne nous empêchera pas de poursuivre notre devoir d’informer librement. "

 

Plusieurs associations de journalistes ont cosigné cette déclaration : Association de la Presse Présidentielle (APP) ; Association de la Presse Ministérielle (APM) ; Association des Journalistes Économiques et Financiers (AJEF) ; Association des Journalistes Parlementaires (AJP) ; Association des Journalistes de l’information sociale (AJIS) ; Association des journalistes scientifiques de la presse d’information (AJSPI) ; Association des journalistes de l’Environnement (AJE) ; Association des journalistes de l’énergie (AJDE) ; Association des journalistes médias (AJM), Europresse…


Mise à jour le Mardi, 15 Septembre 2015 20:27
 

Rechercher